Les plantes de terre de bruyère

 

  La terre de bruyère provient à l'origine de la décomposition des bruyères. Les plantes de terre de bruyère aiment les sols acides ( ph inférieur à 6 ) et ne supportent pas la présence de calcaire. 
   Parce que ce sol est pauvre, ce sont généralement des plantes solides, résistantes, bien souvent persistantes et qui fleurissent longtemps. Si vous avez le sol adapté, super !!. Si votre sol est neutre, cela pourra être toléré par vos plantes, si votre sol est calcaire, achetez vous un bel album de photos, et oubliez-les !!!
   J’en profite pour rappeler à tous les nouveaux que j’ai en ma possession le nécessaire pour tester votre sol.
Ceux qui habitent sur la rive droite de l’Ariège, vers Montgaillard, ont un sol calcaire, oubliez les rhodos !

planter en terre de bruyère

   Petite liste non exhaustive des plantes de bruyère :

    Azalée, rhododendron, pieris, astilbe, camélia, hydrangea, leucothoé, bruyère !! fuchsia, hosta, rodgersia , érable du Japon, gaulthéria, andromède, le magnolia, le pernettya, …. Les couleurs, les floraisons sont très variées comme le prouve la photo du jardin de Marie Antoinette.

    Où planter vos plantes de terre de bruyère?

    Ces plantes sont souvent originaires du nord de l’Europe, pour le moins, de climat frais et humide ( Irlande, Ecosse, Scandinavie, Japon, Chine du nord…). Elles n'aiment en général pas le soleil direct et se plaisent pour la plupart à la mi-ombre.
    Elles aiment les sols acides, frais et bien drainés.  Notre climat est donc un peu trop chaud, ou trop froid.  Il ne faut pas les planter sous les prunus, ou les bouleaux, ( je ne sais pas pourquoi, mais le sol ne leur est pas propice ).

    Quand et comment planter vos plantes de terre de bruyère?

    De préférence à l'automne, pour les laisser s'enraciner. Il est possible de les planter même si votre sol n’est pas acide ( voir schéma ) mais il ne faut pas rêver, la plante s’épanouira moins bien si elle est cantonnée dans cette poche ( comme une plante en pot).
    Placez un peu de terre végétale de votre jardin pour la mélanger à la terre de bruyère, afin « d’habituer » votre plante à son environnement naturel, s’il lui venait l’idée de lancer une racine en dehors du film, elle n’aurait pas de choc.


la taille des azalées


Arrosez abondamment après la plantation puis attendez 15 jours avant un nouvel arrosage.  Si vos feuilles jaunissent c’est souvent pour indiquer une chlorose, elles ne supportent pas le calcaire présent dans le sol. Pour en être sur, les nervures restent vertes, et les feuilles jaunes. La chlorose n’est pas due seulement à un sol trop basique ( inverse d’acide ) mais elle en est un symptôme. Si votre plante meurt, cela en est un autre, mais il est alors trop tard !!   Vous pouvez changer le sol, ou saupoudrer de sulfate de fer, les feuilles et le sol au pied, 1 à 2 fois dans le mois. . Attention aux tâches si cela touche une dalle ou le béton, cela rouille.

 

    Entretien des plantes de terre de bruyère

    Toutes ces plantes aiment des arrosages réguliers.  Arrosez abondamment au printemps et surtout en été.  Pour entretenir le sol acide on peut pailler avec des écorces de pin, ou des aiguilles ( recyclez votre sapin de noël !).   Au printemps, étalez une bonne couche d'écorce de pin broyée au pied de ces arbustes aimant les sols frais.  En hiver, apportez un engrais à base de poudre d'os ou spécial plantes de terre de bruyère au pied de tous les arbustes de terre de bruyère. 

   Les tailles :

les Rhododendrons, il faut couper avec les ongles, en tournant, les fleurs fanées ( voir les 2 photos)  dès la fin de la floraison, pour laisser la place aux nouvelles pousses ( en mai juin ), les hydrangeas, il faut tailler à la fin de l’hiver, au dessus d’un gros bourgeon, les fleurs années protègent du froid.
Les camélias ont peut les tailler après la floraison.  Les bruyères, il ne faut pas tailler dans le vieux bois, cela ne repartirai pas. Coupez en boule,  en septembre.  Le piéris se taille très peu, vu sa vitesse de croissance ( proche du limaçon !)

    La reproduction des plantes de terre de bruyère:

    Les marcottes ( branche placée sur le sol qui va émettre des racines ) marchent bien pour les rhodos et les camélias.
    Les boutures sont faciles pour les hydrangeas et les fuchsias.