Dans la nature, jamais le sol ne reste nu, sinon, il meurt. La décomposition des végétaux apporte les éléments nutritifs nécessaires. Les intérêts de couvrir le sol sont multiples. Le sol se régénère et ne s'errode pas. Il protège les animaux et insectes qui aèrent le sol, en les protégeant du froid

et du vent. Le travail du jardinier est économisé puisque le sol est léger et prêt à être cultivé!

Donc, vive les lasagnes !!!!

1 – Les lasagnes, c'est un terme communément utilisé pour désigner une pratique au jardin. Celle-ci permet de limiter le travail de la terre, et de le préparer pour le potager en mars, ou avril. Donc rien à voir avec le délicieux plat italien.

    Il faut alterner les couches sèches et celles plus «humides».
Commencez par tondre ou couper les végétaux sur place, même s'il s'agit de «mauvaises herbes». Il n'est pas nécessaire de désherber en déracinant ces plantes, la chaleur produite par la décomposition va «brûler» les graines et ces herbes. 
   
ronces au plus court, puis faites une cuvette autour du départ de chaque tige, ou rejet, et recouvrez de gros sel. Renouvelez l’opération plusieurs fois si nécessaire. Pour éliminer les orties, il faut traiter le mal par le mal. Faites comme un purin d'ortie ( 1 kg de feuilles et tige d'orties, puis ajoutez 10 litres d'eau), mais laissez le macérer plus de 21 jours ( attention aux odeurs ). versez-le pur sur les orties, cela les éliminera. 
Bien sur l'eau de cuisson des légumes, ou l'eau des absorbeurs d'humidité, est un excellent désherbant.

5 – Si vraiment vous voulez éliminer des plantes mal situées, par exemple au milieu d'un massif, vous avez du roundup en gel. Il se pose en petites gouttes gélifiées sur les feuilles, ne coule pas sur le milieu environnant. Lorsque la plante est morte ( au bout de quelques semaines), arrachez tout, racines comprises si possibles, et ne placez pas cela sur le compost ( cela polluerait votre compost), mettez le plutôt au feu ou à la poubelle.
     Dans tous les cas il faut être prudent avec ces produits, et essayer l'arrachage manuel ( ou si vous avez comme copine une chèvre affamé …...). les produits vont rapidement dans l'eau et dégradent l'environnement.

Puis il faut placer du carton, en couches épaisses qui se superposent. Pensez à enlever le scotch, et autres agrafes sur les cartons. 
Dessus on met des tontes de gazon, ou de l'herbe, mais des végétaux verts. 
     
    Et on recommence avec du sec, des feuilles ou de la paille, et ainsi de suite. Il faut que cela fasse au moins 20 cm de haut. On peut finir par une couche de compost pour lester le tout. 
 On ne touche à rien pendant plusieurs mois, et au printemps vous aurez un sol propre et enrichi.

 

2 -  On peut aussi semer des engrais verts avant de faire ses lasagnes. Des plantes qui vont enrichir le sol par leur composition. Les légumineuses, qui fixent l' azote sur les racines sont parfaites (fèves, haricots, lentilles.....), On trouve aussi les trèfles incarnat, les luzernes, la phacélie..

 


3 – Les feuilles de chêne tombent en ce moment, gardez-les, elles repoussent les l limaces sous les hostas, comme les aiguilles du sapin de noel, sans acidifier le sol. 


4 – Pour se débarrasser des ronces on peut utiliser en produit naturel , le gros sel.  Il va être en vente pour le salage. Coupez les ronces au plus court, puis faites une cuvette autour du départ de chaque tige, ou rejet, et recouvrez de gros sel. Renouvelez l’opération plusieurs fois si nécessaire. Pour éliminer les orties, il faut traiter le mal par le mal. Faites comme un purin d'ortie ( 1 kg de feuilles et tige d'orties, puis ajoutez 10 litres d'eau), mais laissez le macérer plus de 21 jours ( attention aux odeurs ). versez-le pur sur les orties, cela les éliminera. 
Bien sûr ,    l'eau de cuisson des légumes, ou l'eau des absorbeurs d'humidité, est un excellent désherbant.

5 – Si vraiment vous voulez éliminer des plantes mal situées, par exemple au milieu d'un massif, vous avez du roundup en gel. Il se pose en petites gouttes gélifiées sur les feuilles, ne coule pas sur le milieu environnant. Lorsque la plante est morte ( au bout de quelques semaines), arrachez tout, racines comprises si possibles, et ne placez pas cela sur le compost ( cela polluerait votre compost), mettez le plutôt au feu ou à la poubelle.
     Dans tous les cas il faut être prudent avec ces produits, et essayer l'arrachage manuel ( ou si vous avez comme copine une chèvre affamé …...). les produits vont rapidement dans l'eau et dégradent l'environnement.